Orque

Orque ou Épaulard
Orcinus Orca


Classification

Ordre des cétacés
Sous ordres des Odontocètes
Famille des Delphinidés

 

Noms étrangers

En anglais: Killer whale
En allemand: Schwertwal
En japonais: Sakamata
En Islandais: Hahyrningur
En russe: Kasatka
Chez les amérindiens: Agliuk

 

Caractéristiques 

Répartition

L'orque est largement répandue dans toutes les mers et océans du globe, aussi bien dans les eaux tropicales que dans les eaux polaires mais semble être plus fréquente en eaux froides (tempérées et polaires).
En France, l'espèce est rare et occasionnelle, on la croise au large lors de mouvements migratoires car aucune population sédentaire n'est à ce jour identifiée. 

Répartition française de l'Orque

Morphologie

L'orque est facilement reconnaissable de par sa silhouette de couleur noire et blanche et ne peut être confondue avec aucune autre espèce lors de conditions de visibilité optimales (dans un environnement sombre, on peut le confondre avec le pseudorque ou le globicéphale).

La nageoire dorsale des mâles adultes est longue, droite et  triangulaire et peut atteindre jusqu'à deux mètres tandis que celle des femelles est en forme de faucille, elle est falciforme et dépasse rarement le mètre.
La nageoire caudale est une arme redouble pour tuer les proies et aide l’orque à sa propulsion dans l’eau elle est grande et puissante.
Les nageoires pectorales sont grandes et ovales et permettent à l’orque de se diriger, elles sont également puissantes.

Les orques deviennent adultes vers l’âge de 15 ans environ, et le mâle devient sexuellement mature vers cet âge là également.
La gestation peut durer de 15 à 18 mois pour un seul jeune.
Les femelles peuvent se reproduire jusqu’à l’âge de 40 ans environ.

L’orque est un odontocète, elle possède des dents toutes identiques alignant 22 dents environs par mâchoire (mais elles peuvent en disposer de 20 à 28). 

Elle peut atteindre une vitesse de pointe allant jusqu’à 65 kilomètres/heures et peut rester sous l’eau environ 20 minutes sans prendre son souffle à la surface de l’eau.

Comportement

L’orque est une très bonne chasseuse, et se nourrit principalement de poissons et d’autres mammifères marins, tels que l’otarie, l’éléphant de mer, le phoque,  le marsouin et parfois même de baleines. Le régime alimentaire varie en fonction de la population à laquelle elle appartient.

Il existe les orques nomades, qui se déplacent constamment, seules ou en petits groupes (pods) de 7 individus, elles sont silencieuses, et se nourrissent généralement de gros mammifères marins et de poissons, pouvant aller jusqu’à s'attaquer aux requins (y compris le grand requin blanc).
Les orques résidentes, qui reviennent à chaque période précise dans la même zone, elles vivent en pods pouvant atteindre une cinquantaine d’individus, et se nourissent de saumons et de poissons divers, le pod est dirigié par une matriarche qui dominera le groupe et s’occupera de celui ci jusqu’à sa mort. Elles vocalisent sans cesse et sont reconnaissables à leur dialecte qui est différent selon les différents groupes d’individus.
Il existe également les orques Offshore qui sont similaires aux orques résidentes à la différence qu'elles ne sont pas sédentaires toute l'année et vivent en pleines eaux (zone pélagique), néanmoins leur régime alimentaire reste un mystère.

L’orque est un animal sociable, vivant en groupe et supportant mal la solitude, une orque solitaire a peu de chances de survivre.

Bon à savoir

Une petite précision par rapport aux rumeurs qui peuvent être faite sur l’orque, pour commencer ce n’est pas une baleine, et encore moins une tueuse, sa technique de chasse est sans aucun doute redoutable et certainement brutale pour certains mais elle ne tue en aucun cas pour le plaisir de tuer, elle tue ses proies uniquement pour sa propre survie. L’orque ne s’attaque jamais aux humains, ou les seuls cas d’attaques connus à ce jour sont l’œuvres d’individus stressés ou maltraités en captivité. 

Orques en Norvège par Pierre Robert de LatourOrques en Norvège (Photo par Pierre Robert de Latour

Fiche réalisée par Hélène Surmont

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×