Baleine à bosse

  Baleine à bosse, rorqual à bosse, mégaptère ou jubarte
Megaptera novaeangliae

 

Classification 

Ordre des cétacés
Sous ordre des Mysticètes
Famille des Balaenopteridae

 

Noms étrangers

En anglais : Humpback whale
en allemand : Buckewall
en espagnol : Jorobada
en italien : Megattera
en portugais : Baleia de Bossa
en japonais : Zato Kujira

 

CARACTERISTIQUES

Comportement

La baleine à bosse est un animal généralement solitaire, qui peut se déplacer en groupe compris entre 12 et 15 individus au maximum très souvent au moment de la chasse, car il est toujours plus évident de chasser en groupe que seul. Le groupe nage en spirale autour du banc de poisson ou de krill de façon à l’emprisonner par un mur de bulle d’air atteignant 45 mètres de large, et fonce dans ce mur la bouche ouverte de sorte à laisser passer les petits organismes à travers ses fanons, c’est la technique de chasse de plus pratiquée, bien qu’il en existe d’autre. Ce cétacé se nourrit de petits animaux 10 000 fois plus petits que lui comme le krill, le capelan qu’il engouffre en banc entre ses fanons et qu’il écrase sur son palet afin de laisser sortir l’eau. Sa particularité c’est qu’elle se nourrit l’été et vit sur ses réserves durant l’hiver tandis que la période de reproduction se fait durant l’été.

La baleine à bosse s’accompagne souvent d’autres mammifères marins, qu’il est possible de rencontrer en même temps qu’elle, comme la baleine de Minke, mais l’interaction entre ces espèces se fait très rare.

 Malgré sa masse plus qu'imposante la baleine à bosse ne cesse de multiplier ses sauts, souvent en période d'accouplement certainement pour amadouer les autres individus, ou en période de chasse.

Répartition

On la retrouve dans presque toutes les mers et océans du globe, mais les populations des hémisphères Nord et Sud ne se mélange jamais, les latitudes allant de 65° au Nord et 60° au Sud. Elle se repère le plus souvent au large des côtés.

En France, sa présence est très rare en Méditerranée (bien qu'elle soit de plus en plus régulièrement observée). En revanche, elle est régulière dans les eaux du Golfe de Gascogne et parfois rencontrée dans les eaux de la Manche. 

 Morphologie

Chez la baleine à bosse le mâle peut atteindre une taille comprise entre 11 et 18 mètres pour un poid allant de 24 à 40 tonnes, la femelle elle est plus grande que le mâle  d’un mètre 20 environ. Le nouveau né mesure entre 4 et 4,6 mètres à la naissance pour un poid compris entre 1 à 2 tonnes. Chez les jeunes baleines la maturité sexuelle est atteinte dès l’âge de 5 ans et atteignent leur taille adulte peu de temps après. Elle met bat tout les 2 à 3 ans d’un seul baleineau à la fois.

Le mégaptère est reconnaissable grâce à son grand corps sombre gris pouvant être accompagné d’une étendue de blanc au niveau de la gorge, du ventre et sur les côtés du corps.  Sa tête est assez étroite et applati, il possède de très longues nageoires pectorales noires sur  la face externe et blanches sur la face interieure, sa nageoire dorsale est d’une taille variante, mais reste assez petite comparé au corps de l’animal, elle peut être triangulaire ou falciforme, elle  est placée environ au 2/3 du dos de l’animal. La nageoire caudale est grande et dentelée pouvant être entièrement, ou blanche sur la partie inférieure, elle remonte à la surface lorsque la baleine s’apprête à sonder. Les femelles ont souvent des cicactrices en dessous des yeux, sur le dos et la tête qui sont uniques à chaques individus.

Baleine à bosse

  Baleine à bosse Baleine à bosse Baleine à bosse
Baleine à bosse en Colombie-Britannique (Photo par Hélène Surmont)

 

Fiche réalisée par Hélène Surmont

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site